Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2006 4 23 /02 /février /2006 06:37

Eux

Il y a ceux à qui vous dites que vous n'allez pas bien et qui vont objectivement mieux que vous. Grisés par leur propre bien-être, ils vous répondront que vous n'allez pas si mal.
Il y a ceux à qui vous dites que vous n'allez pas bien et qui vont de toute leur subjectivité plus mal que vous. Du fond de leur misère, ils vous répondront que vous n'allez pas si mal.
Il y a ceux à qui vous dites que vous n'allez pas bien et qui vont aussi mal que vous ; ils vous répondront que pour eux, ce n'est pas pareil et que vous n'allez pas si mal. Mais parfois, ils ne répondront rien, signe qu'ils vont objectivement plus mal que vous ; ils resteront silencieux et pensifs car ils ont saisi avant vous cette vérité : il faut se taire.

Partager cet article

Repost 0
Published by Joël Bloch - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Sok 28/02/2006 13:55

Se taire et  écouter, peut-etre ? En tout cas, je suis content de voir que tu maitrises parfaitement le "très court". C'est spontané (ou du moins, cela le semble) et percutant.Puisque tu refuses d'avoir un système de syndication valable,  je vais m'inscrire à la newsletter, moi, finalement ;-)

Elodie 24/02/2006 12:21

Et toi, comment tu vas ?

Qui suis-je ?

"J'étais celui qui avait plusieurs visages. Pendant les réunions, j'étais sérieux, enthousiaste et convaincu ; désinvolte et taquin en compagnie des copains ; laborieusement cynique et sophistiqué avec Marketa ; et quand j'étais seul (quand je pensais à Marketa), j'étais humble et troublé comme un collégien. Ce dernier visage était-il le vrai ? Non. Tous étaient vrais : je n'avais pas, à l'instar des hypocrites, un visage authentique et d'autres faux. J'avais plusieurs visages parce que j'étais jeune et que je ne savais pas moi-même qui j'étais et qui je voulais être."

Milan Kundera, La plaisanterie



"Si tu étais une particule, tu serais un électron : tu es petit et négatif."


Grégory Olocco



"Tu es un petit être contrefait simplement réduit à ses fonctions vitales."


Vincent Méli