Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2005 4 06 /01 /janvier /2005 00:00
J'étais marqué en cette fin 2004 par cette question cruciale vous en conviendrez : qu'acheter aujourd'hui ? Palm ou Pocket PC ?Discussions avec experts, recherches intensives sur des sites spécialisés, études comparatives poussées des prix et évolutivités... Il a fallu se rendre à l'évidence et le Pocket PC a pris dans mon coeur une confortable avance.
 
Ce dilemme qui animait mes journées et mes nuits s'est réduit à cette question plus pointue : Fujistu Loox 420 ou HP Ipaq 2210 ? Connaissant la pérennité de ces jouets, fallait-il miser sur un modèle plus récent ou meilleur marché ? De regarder en photos ces deux modèles comme un mafioso reluquerait les images des dernières pin-ups qu'il a possédées.
 
Et puis le tsunami s'est abattu en Asie.
 
 
Mon envie d'agenda électronique n'est pas passée, elle a été détournée par les images de la catastrophe. Diversion du quotidien soigneusement orchestrée par les médias en frénésie de surenchère : mauvais pour la consommation ça. Le nombre de victimes augmentent chaque jour. Tu crois que cela va dépasser 150 000 morts Chéri ? Oui mon trésor, répond le mari d'une voix confiante. Rassurante. Car ils ont la matière pour faire miroiter un passé glorieux de résistants héroïques aux générations à venir : "C'était affreux. Entre catastrophes naturelles et terrorisme, crois-moi mon petit, ce n'était pas une période facile. Tu as de la chance."

Peut-être par lassitude de ces images lointaines, mon envie est revenue, certes émoussée. L'estomac encore gourd des festivités de fin d'années, j'ai envoyé un texto au numéro diffusé pour donner un euro aux enfants sinistrés, puis suis retourné sur les sites marchands : les prix des Pocket PC ont baissé. J'ai bien fait d'attendre, c'est le bon moment pour acheter.

Le monde est bien fait.

Partager cet article

Repost 0
Published by Joël Bloch - dans Humeur
commenter cet article

commentaires

Qui suis-je ?

"J'étais celui qui avait plusieurs visages. Pendant les réunions, j'étais sérieux, enthousiaste et convaincu ; désinvolte et taquin en compagnie des copains ; laborieusement cynique et sophistiqué avec Marketa ; et quand j'étais seul (quand je pensais à Marketa), j'étais humble et troublé comme un collégien. Ce dernier visage était-il le vrai ? Non. Tous étaient vrais : je n'avais pas, à l'instar des hypocrites, un visage authentique et d'autres faux. J'avais plusieurs visages parce que j'étais jeune et que je ne savais pas moi-même qui j'étais et qui je voulais être."

Milan Kundera, La plaisanterie



"Si tu étais une particule, tu serais un électron : tu es petit et négatif."


Grégory Olocco



"Tu es un petit être contrefait simplement réduit à ses fonctions vitales."


Vincent Méli